RÉTROSPECTIVE DES FILMS DE BENOÎT JACQUOT [ru]

RÉTROSPECTIVE DES FILMS DE BENOÎT JACQUOT

Le projet CINEMASCOPE présente, avec le soutien de l’Ambassade de France en Biélorussie, une rétrospective des films de Benoît Jacquot, l’une des grandes figures du cinéma français contemporain, qui aura lieu au cinéma « Rakéta » (3 pereoulok Rabochi, Minsk, téléphone : +375 17 298 25 00) à Minsk du 23 au 28 mars 2015 lors des Journées de la Francophonie en Biélorussie.

Hommage, avec 6 longs métrages de fiction, à l’œuvre riche et profonde de Benoît Jacquot. Un cinéma qui donne corps, voix et mouvement aux profondeurs du désir et de la passion amoureuse, et qui est incarné par la présence incandescente de ses actrices : Isabelle Adjani, Virginie Ledoyen, Isabelle Huppert, Isild Le Besco...

L’œuvre de Benoît Jacquot est profonde et exigeante, mais aussi tout à la fois et tour à tour, légère et sensible. Elle manifeste non seulement la richesse des genres qu’il emprunte, mais aussi et surtout la puissance de son cinéma à concentrer et mettre en mouvement les profondeurs inconscientes de ses personnages et la présence magique des acteurs – et au premier chef des actrices – que sa direction porte à leur incandescence. Un cinéma dont la beauté s’adresse au public le plus large.

JPEG

Au programme :
23 mars à 19h00 dans la Petite salle
VILLA AMALIA
2008, 91 min
Avec Isabelle Huppert, Jean-Hugues Anglade, Xavier Beauvois, Maya Sansa
Anne voit une nuit Thomas en embrasser une autre, et elle décide de le quitter, de tout quitter. Elle est musicienne, seule la musique la tient mais ne la retient pas ; elle ne tient qu’à la musique. Avec l’amitié de Georges, surgi de son enfance, elle rompt et fuit, part à la rencontre de son origine et de son destin, trouve une île, celle de la Villa Amalia.

24 mars à 19h00 dans la Petite salle
À TOUT DE SUITE
2004, 95 min
Avec Isild Le Besco, Ouassini Embarek, Nicolas Duvauchelle, Laurence Cordier
Quand elle raccroche le téléphone après un « à tout de suite » de son amant, elle sait bien sans le savoir encore ce qu’elle ne savait pas du tout : celui qu’elle aime, ce prince de nulle part, est en fait un bandit, l’auteur d’un un hold-up ayant entraîné la morts de plusieurs hommes. C’est l’histoire d’une jeune fille de bonne famille qui tombe amoureuse d’un braqueur de banque en cavale. Les amants décident de fuir, direction l’Espagne puis la Grèce. Démasqués par la police, ils doivent se séparer pour brouiller les pistes. La jeune fille doit se débrouiller seule sur place.

25 mars à 19h00 dans la Petite salle
LA FILLE SEULE
1995, 86 min
Avec Virginie Ledoyen, Benoit Magimel, Dominique Valadié, Véra Briole
Valérie est enceinte et l’annonce à Rémi dans un café, au petit matin. Il est indécis, elle semble décidée. Ils conviennent de se retrouver plus tard. Valérie se rend à son travail. Pour la première fois, elle doit servir les petits-déjeuners dans un grand hôtel. Les portes qu’elle ouvre sur les réveils et les départs des clients lui font découvrir autant d’univers différents, de solitudes, d’énigmes.

26 mars à 19h00 dans la Petite salle
AU FOND DES BOIS
2010, 102 min
Avec Isild Le Besco, Nahuel Perez Biscayart, Jérôme Kircher, Mathieu Simonet
En 1865, dans le sud de la France, un jeune mendiant estropié demande l’hospitalité à un médecin. Il se fait passer pour sourd-muet, voyant, fils de Dieu, et entraîne avec lui la fille de son hôte, vertueuse bourgeoise, au fond des bois. De gré ou de force ? Retrouvée et ramenée dans la maison familiale, cette jeune fille devient, le mendiant arrêté, l’héroïne d’une énigme juridique.

27 mars à 19h00 dans la Grande salle
LE SEPTIÈME CIEL
1997, 91 min
Avec Sandrine Kiberlain, Vincent Lindon, François Berléand, Francine Bergé
Mathilde a tout pour être heureuse mais ne l’est pas : kleptomane, fragile, elle cherche le bonheur auprès d’un hypnotiseur et lorsqu’elle va mieux, c’est son mari qui va mal… Cette nouvelle femme est autre et il ne sait pas l’aimer.

28 mars à 19h00 dans la Grande salle
ADOLPHE
2002, 102 min
Avec Isabelle Adjani, Stanislas Merhar, Jean Yanne, Romain Duris
Adolphe, jeune homme désœuvré de 24 ans, décide d’entreprendre la conquête d’Éléonore, la trentaine, une femme très belle et bien plus vulnérable. Éléonore lui cède et, pour lui, renonce à tout. Mais déjà, Adolphe aime moins. Pourtant, l’idée de la faire souffrir lui est insupportable...

Tous les films sont projetés en version originale, sous-titrée en russe.

La rétrospective est organisée par le projet CINEMASCOPE avec le soutien l’Ambassade de France en Biélorussie.

Les journées de la Francophonie sont organisées par l’Ambassade de France en Biélorussie avec le soutien du bureau de l’Ambassade de la Confédération suisse à Minsk, l’Ambassade de Roumanie en Biélorussie, l’Ambassade de Moldavie en Biélorussie et l’Ambassade d’Arménie en Biélorussie, de l’agence de concert « Equilibrium Arts » ainsi que la société « Schneider Electric ».

Le partenaire général des journées de la Francophonie en Biélorussie est la banque « Alfa-Bank ».

Pour tout renseignement complémentaire, adressez-vous au
Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France en Biélorussie
(Mlle Ina MATSYIENKA, tél. : (+375 17) 229.18.10.)
ou
consultez le site Internet de l’Ambassade de France : www.ambafrance-by.org

Dernière modification : 30/03/2015

Haut de page