La France au Festival du cinéma européen [ru]

Le Festival de cinéma européen aura lieu à Minsk du 12 au 18 mai 2014 au cinéma « Pobéda » (20 rue Internatsionalnaia). Cette année « Les Évènements qui ont façonné l’Europe » en écho aux différentes commémorations qui marqueront 2014 (centenaire de la Première Guerre mondiale, 70e anniversaire de la libération de l’Europe et de la victoire sur le nazisme, 10e anniversaire de l’élargissement de l’Union Européenne aux pays de l’Europe centrale et orientale). Ces quinze séances gratuites permettront au public biélorusse de voir seize films provenant de 14 pays de l’Union Européenne et de Biélorussie. Chaque film sera introduit par une critique de cinéma.

JPEG

La France sera représentée au Festival du cinéma européen par le film « Liberté » de Tony Gatlif (2008) avec Marc Lavoine, Marie-Josée Croze et James Thiérrée qui sera projeté (en version originale, sous-titrée en russe) en ouverture du festival le lundi 12 mai à 18h30.

JPEG

Film :
Théodore, vétérinaire et maire d’un village situé en zone occupée pendant la Seconde Guerre mondiale, a recueilli P’tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre. Mademoiselle Lundi, l’institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Ils sont venus pour faire les vendanges dans le pays. Humaniste et républicaine convaincue, elle s’arrange, avec l’aide de Théodore, pour que les enfants tsiganes soient scolarisés. De son côté, P’tit Claude se prend d’amitié pour Taloche, grand gamin bohémien de trente ans qui se promène partout avec son singe sur l’épaule. Mais les contrôles d’identité imposés par le régime de Vichy se multiplient et les Tsiganes, peuple nomade, n’ont plus le droit de circuler librement : Théodore cède alors un de ses terrains aux bohémiens, désormais sédentarisés. Tandis que les enfants Tsiganes suivent les cours de Mademoiselle Lundi, P’tit Claude est de plus en plus fasciné par le mode de vie des Bohémiens - un univers de liberté où les enfants sont rois. Mais la joie et l’insouciance sont de courte durée : la pression de la police de vichy et de la Gestapo s’intensifie et le danger menace à chaque instant. Comme ils l’ont toujours fait depuis des siècles, les Tsiganes devront reprendre la route...

Le Festival est organisé par la représentation de l’Union Européenne et les Ambassades des Etats membres de l’UE en Biélorussie avec le soutien du Département « cinéma » du Ministère de la Culture de Biélorussie, de la société « Kinovidéoprokat » de Minsk et le cinéma « Pobéda » à Minsk.

Dernière modification : 13/05/2014

Haut de page