Commémoration du 196ème anniversaire du franchissement de la Bérézina par la Grande Armée

A l’occasion de la commémoration du 196ème anniversaire du franchissement de la Bérézina par la Grande Armée en 1812, une cérémonie du souvenir s’est tenue le dimanche 23 novembre 2008, sur les rives de la Bérézina, district de Borisov à 80 km de Minsk.

Un monument funéraire érigé à l’initiative et par les soins de l’Ambassade de France en Biélorussie a été inauguré dans le cimetière du village de Stoudienka, sur la rive gauche de la Bérézina, village devant lequel les pontonniers du Général Eblé ont construit les deux ponts qui entre le 26 et le 29 novembre 1812 ont permis aux soldats et civils rescapés de la retraite de Russie de franchir la Bérézina.

Ce monument se dresse sur les tombes de soldats et civils dont les restes mortels ont été retrouvés par le 52ème bataillon spécial de recherches de l’armée biélorusse et 223 réinhumés en novembre 2007 et 108 réinhumés le 5 novembre 2008.

L’inauguration de ce monument funéraire a donné lieu à diverses interventions : celles de la Présidente du district de Borisov, celle du représentant du ministère de la Défense , celle de l’Ambassadeur de France et celle du Général Bresse, Directeur du musée de l’Armée de l’Hôtel national des Invalides de Paris qui honorait cette cérémonie de sa présence.

Ce monument funéraire comporte deux tombes à la tête desquelles une croix en marbre porte un écusson en émail avec le drapeau français. Sur une stèle en marbre noir, on peut lire en français et en biélorusse l’inscription suivante : « Ici reposent les restes mortels de soldats et de civils de la Grande Armée, tombés pendant la campagne de Russie en 1812 ».

Diverses fanfares, des airs de l’époque napoléonienne, la sonnerie au morts et la Marseillaise interprétés par l’orchestre de la Kommandatur militaire de Minsk, ont accompagné cette inauguration à laquelle participaient plusieurs centaines de personnes, françaises et biélorusses, membres de l’Ambassade de France et du corps diplomatique, représentants des autorités biélorusses civiles et militaires, responsables économiques et culturels, habitants du district du Borisov et une centaine d’uniformistes/reconstituants biélorusses et russes.

Après avoir déposé des gerbes sur le nouveau monument de Stoudienka, l’Ambassadeur de France et les représentants des autorités biélorusses sont allés fleurir les monuments commémoratifs de 1812 - français et russes- élevés à Brilevskoe Pole sur la rive droite de la Bérézina./.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 27/01/2016

Haut de page