Changement climatique : comment faire face à un risque mondial ? [ru]

Conférence internationale de préparation à la COP-21

Changement climatique : comment faire face à un risque mondial ?

29 octobre 2015, Bibliothèque Nationale de Biélorussie

L’Ambassade de France en Biélorussie, la Bibliothèque nationale de Biélorussie et l’université d’Etat de Biélorussie ont l’honneur de vous inviter à la conférence internationale sur la question du changement climatique, organisée à Minsk le 29 octobre 2015, dans le cadre de la préparation de la conférence de Paris sur le Climat (COP 21).
A la veille de l’ouverture de la Conférence de Paris sur le Climat (COP-21), les questionnements autour du changement climatique et des modalités infra- et/ou supra-étatiques de sa prise en compte reviennent au coeur de l’actualité. Sans préjuger de savoir s’ils y resteront longtemps, la nécessité s’impose de réfléchir à plus long terme sur les conditions à partir desquelles nos sociétés sont suceptibles de faire face à ce qui apparaît de plus en plus, comme un nouveau risque planétaire.
Alors que quelques météorologues, notamment russes, contestent encore sa réalité, certains impacts du changement climatique sont perceptibles dans plusieurs endroits du monde (la multiplication des sécheresses en Afrique subsaharienne ; le dégel des sols en Alaska...). Ailleurs, les conséquences semblent inévitables dans un futur proche. Les droits fondamentaux à la vie, à l’eau potable, à l’alimentation, à la santé ou à un logement convenable seront donc affectés par les dérèglements climatiques, de façon directe ou indirecte. Face à ces changements hautement prévisibles, les sociétés tentent de s’adapter. Des initiatives développées au niveau-infra-étatique, par les collectivités locales, les organisations de la société civile et les entreprises s’ajoutent aux contributions des Etats. La présidence française de la Conférence sur le Climat envisage de proposer un agenda de solutions. Mais plus largement, que signifie s’adapter au changement climatique ? Quelles sont ses spécificités ? Une adaptation du droit suffira t-elle, ou faut-il envisager l’entrée dans une nouvelle ère du politique ? Sur la base de ces questions préliminaires, notre conférence bilingue (russe, français) se propose de réfléchir aux contours du concept d’adaptation au changement climatique. En réunissant des philosophes et des juristes venus de France et de l’Europe de l’est (Biélorussie, Pays baltes), nous espérons faire avancer dans un contexte européen élargi, les réflexions sur un changement global.

D’éminents spécialistes de France et de Biélorussie seront réunis pour évoquer la question brulante de l’avenir climatique de notre planète. Parmi eux :

Dominique Bourg est philosophe, professeur à la Faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne. Membre de la CFDD, de la Commission Coppens chargée de préparer la Charte de l’environnement ; vice-président de la Fondation Nicolas Hulot. Ses domaines de recherches sont l’étude de la pensée écologique, les risques et le principe de précaution, l’économie de fonctionnalité, le débat public et la démocratie écologique. Il publiera à l’automne 2015 un grand Dictionnaire de la pensée écologique, en co-direction avec Alain Papaux, qui comportera près de 350 articles et auquel ont collaboré plus de 300 auteurs de tous les horizons disciplinaires. Ses ouvrages Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique (2010) et Pour une 6ème République écologique (2011) sont abondamment discutés.

Christian Grellois, professeur, Vice-doyen de la faculté de droit et de sciences politiques de l’université de Bordeaux, chargé des Relations internationales de cette université, il est aussi responsable du DU « Droit des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie ». Auteur de plusieurs ouvrages sur le développement durable ( « Le Patrimoine au risque du développement durable », in Patrimoine et développement durable, PUB, 2012 ; « Patrimoine et biodiversité » , Préface, PUB 2011) il est reconnu en France comme l’un des principaux spécialistes sur ces questions.

Sergei Balashenko, professeur de droit à l’Université d’Etat de Biélorussie, spécialiste de droit de l’environnement, doyen de la faculté de droit de l’Université d’Etat de Biélorussie. En 1993, il a soutenu une thèse en droit sur la protection des forêts. Il a obtenu en 1996 un DESS de management de l’innovation technologique à l’université de Picardie. Docteur en droit depuis la soutenance de sa thèse en 2001 sur la « régulation public dans le domaine de la protection de l’environnement », il est depuis 2002 doyen de la faculté de droit de l’université d’Etat de Biélorussie. Membre du Conseil consultatif auprès de la présidence de la république de Biélorussie, il est un spécialiste reconnu du droit de l’environnement.

La conférence se tiendra de 10.00 à 17.00 (une pause déjeuner est prévue de 13.00 à 14.00) dans la salle des technologies informatiques de la Bibliothèque nationale de Biélorussie. Avenue de l’indépendance 116 - entrée par le côté droit, 3ème étage - Salle des technologies informatiques, tél + 375 17 335 47 98
L’entrée est libre.
Programme de la conférence internationale de préparation à la COP-21

PDF - 224.9 ko

Organisateurs
L’Ambassade de France en Biélorussie
La Bibliothèque nationale de Biélorussie
L’université d’Etat de Biélorussie

Pour toute question contacter : Xavier Le Torrivellec attaché pour les affaires universitaires + 375 44 479 90 92

Dernière modification : 29/10/2015

Haut de page