Biélorussie - Exécution de deux condamnés à mort [ru]

La France condamne les exécutions de Dimitri Konovalov et Vladislav Kovalev, pour leur supposée responsabilité dans les explosions qui s’étaient produites dans le métro de Minsk en avril 2011.

La France appelle la Biélorussie, seul pays européen à encore appliquer la peine de mort, à renoncer aux exécutions capitales.

Elle réaffirme son opposition constante à la peine de mort, quels que soient les motifs et les circonstances. Elle considère que l’abolition de la peine de mort est essentielle à la protection de la dignité humaine.

La France rappelle également son engagement en faveur de l’abolition de la peine de mort partout dans le monde en promouvant à l’échelle mondiale un moratoire sur les exécutions, première étape vers la réalisation de cet objectif.

Dernière modification : 19/03/2012

Haut de page