Afghanistan - Peine de mort (22 novembre 2012)

La France condamne les exécutions qui ont eu lieu les 20 et 21 novembre en Afghanistan. Ces exécutions interviennent au lendemain de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies, à une large majorité, d’une résolution appelant à l’instauration d’un moratoire universel sur la peine de mort. Cette adoption confirme la tendance mondiale en faveur de l’abolition de ce châtiment cruel et inhumain.

Comme l’a rappelé le ministre des Affaires étrangères à l’occasion du lancement de la campagne en faveur de l’abolition universelle, la France réaffirme son opposition déterminée et constante à la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances. Elle exhorte l’Afghanistan à instaurer un moratoire sur la peine de mort et à envisager une abolition définitive.

Dernière modification : 22/11/2012

Haut de page